A la découverte de la spiruline de la Côte Bleue

La spiruline, ce super-aliment aux multiples vertus fait de plus en plus parler de lui. J’ai découvert la spiruline en paillettes, fabriquée dans une ferme locale, sur un salon du bien-être. Avant cela, j’avais testé la spiruline en poudre achetée en magasin bio et je n’avais pas du tout aimé le goût. A part une cuillère dans mes smoothies, sinon c’était pour moi immangeable.
J’ai été très surprise d’apprécier réellement le goût de celle en paillettes et locale. J’en avais alors fais une cure pendant quelques semaines.
Je souhaite maintenant vous présenter les bienfaits de la spiruline, sa culture … Martin, producteur local dans la ferme de Spiruline de la Côte Bleue, a eu la gentillesse de répondre à mes questions. Je vous laisse découvrir cette “algue bleue”.

Quelles sont les vertus de la spiruline ?

La spiruline convient à tout le monde :

  • Aux végétariens et aux végans : source de protéines végétales complètes et assimilables, vitamines et minéraux indispensables à un bon équilibre alimentaire.
  • Aux sportifs : Meilleure résistance à l’effort, et meilleure récupération après l’effort.
  • Aux personnes carencées en Fer : une source de fer très bien assimilé par le corps.
  • Beauté : Elle est très bonne pour renforcer les phanères, les cheveux, les ongles.  
  • Et aux animaux ! Et oui n’oublions pas nos petits amis. La spiruline convient à la majorité des animaux. Des poissons, en passant par les chats, les chiens, les chevaux. On observe les bienfaits sur leur santé.

Qu’est-ce que la spiruline ?

spiruline, les algues bleues

C’est une cyanobactérie. “Cyan” pour la couleur bleue. Le pigment Cyan, la phycocyanine, est une pigment qui a été perdu par les végétaux au cours de l’évolution.

Au même titre que la chlorophylle ou le bêta carotène, qui sont d’ailleurs également présents en grande quantité dans la spiruline.

Ceci explique sa couleur plutôt verte, un pigment très intéressant au niveau nutritionnel. 

Avant d’être producteur de spiruline, quel a été votre parcours ?

Avant de cultiver la spiruline, je travaillais déjà dans le domaine aquacole. J’ai suivi une formation universitaire en biologie, une maitrise en biologie marine, puis un mastère en gestion  de projet aquacoles. A la suite de cela, j’ai travaillé dans des fermes de saumons dans les Iles Féroé, puis dans une écloserie de Perches en Suisse.

Pourquoi avez-vous eu envie de changer ?

On ne peut pas vraiment dire que j’ai changé puisque je suis toujours dans le domaine de l’aquaculture, mais j’ai pris un virage vers le végétal. Enfin pas vraiment vers le végétal puisque la spiruline est une bactérie en réalité, une cyanobactérie pour être plus précis. Auparavant on appelait ces organismes les algues bleues, mais la classification a changé. Mais elle fonctionne comme les végétaux ceci dit, c’est d’ailleurs leur ancêtre. J’ai voulu réorienter mon parcours du coté des algues car au cours de mes études j’avais été particulièrement intéressé par l’étude des algues. A l’université on avait eu l’occasion d’aller dans les stations biologiques de Roscoff où on étudiait l’estran et la biologie des algues. J’ai aussi une licence en biologie et physiologie végétale.
D’autre part, je trouvais la culture d’espèces animales stressante et finalement assez cruelle, même si j’ai travaillé dans des exploitations où le travail était plutôt bien fait.

Comment avez-vous découvert la spiruline ?

J’ai commencé à faire diverses expériences de cultures d’algues dans ma chambre, puis dans le jardin de mes parents en Bretagne, je cherchais des solutions de culture, et j’ai découvert que la spiruline se cultivait dans le sud de la France. Il y avait peu de fermes, c’était quelque chose de naissant. Je me suis proposé pour faire un stage dans une exploitation, et j’ai tout de suite adhéré au projet. Je découvrais une culture d’algues à taille humaine,  et des consommateurs vraiment satisfaits. Je me suis dis que c’était à ma portée, que j’allais commencer ma carrière dans le monde des algues ainsi. Et cela fait dix ans que je fais cela maintenant

En consommez-vous aujourd’hui ?

J’en consomme bien sur, j’ai la chance d’en avoir à profusion ! J’en mange tous les jours en automne, au printemps… et surtout en cette période où l’immunité est importante (en pleine crises du coronavirus), je double les doses ! 

Comment se déroule la culture de spiruline ?

La spiruline est une culture très matinale. Les matins avant l’aube, on vient récolter les bassins. On filtre l’algue, on la presse, et on en fait des spaghettis qu’on fait sécher à l’ombre ce qui est important pour la qualité de la spiruline. Quand elle est sèche, on  la concasse en petites paillettes.

ferme spiruline PACA
culture de la spiruline en provence
spiruline - ferme en provence
spiruline de la côte bleue

Quel a été le développement de la ferme en 10 ans d’activité ?

Je suis resté à Gignac, et j’ai augmenté la surface d’exploitation, la demande était importante jusqu’à il y a deux ans. Maintenant il y a beaucoup de concurrence. On trouve la spiruline industrielle un peu partout, et de nombreux producteurs se sont installés en France, plus de 300. J’ai la chance d’avoir pu m’installer au début. J’ai des clients fidèles que je remercie !

Quels sont vos projets de développement ?

Je compte mettre en place une nouvelle exploitation. Elle ne sera pas plus grande, mais elle sera bien plus agréable pour ce qui est des conditions de travail, avec des salles de récoltes isolées et climatisées. Il faut savoir qu’actuellement nous travaillons directement sous serre, et malgré les efforts pour ombrer, la température peut monter à plus de 40 degrés, ce qui est fatiguant sur le long terme. J’ai également pour projet de mettre en place une ferme pédagogique, afin de mieux expliquer ce qu’est la spiruline et de faire connaitre les micro-organismes.

Où se procurer la spiruline de la Côte Bleue ?

On peut suivre sur le site internet les différentes dates de marchés, je suis présent plutôt sur des foires agricoles, des salons bien être, parfois des événements sportifs.

Le plus simple reste de commander votre spiruline en paillette, en comprimé ou en poudre sur le site internet. Livraison rapide !!

Est-il possible de visiter la ferme et la production ?

Oui, en saison de production on accueille le public de 18h à 19h les mardi soir. Cette année ce sera du 1er juillet jusqu’au 15 octobre.
Pour le moment Il n’y a qu’un horaire, mais c’est un lieu de production avant tout, il n’y a pas de boutique.

spiruline de la côte bleue

info@spirulinedelacotebleue.fr
06 14 56 92 70
www.spirulinedelacotebleue.fr 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *